Les vilaines années

Les années,l'impatience ont eu raison de mes élans d'amour,
Tes regards, tes sourires sont impuissants à me séduire.
Te voir, ta voix  m'émeuvent  encore, j aime toujours t'écrire
La passion s'est effacée, envolée pour toujours?
Toi , tu ne le ressens pas, tu ne le devines pas.
Souriant,cabotin, tu viens vers moi à grands pas.
Je t'écoute, je te souris rêvant à d'autres heures
Où tes mains sur moi, me comblaient de bonheur.
Où sont passées toutes ces années d'espérance
Où je guettais, fiévreusement, un sourire un regard
Une lettre,quelques mots jetés au hasard.
Tout cela , finalement, a si peu d importance.
Les années, l'impatience ont eu raison de mes élans d'amour
Tu ne l'apprendras jamais, ! tu es dans mon cœur.

Date de dernière mise à jour : 09/09/2013

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.